Sans Franck M

11 août 2019

Il est impératif de réguler le net

Filed under: Non classé — 100franckm @ 11 h 29 min

Nous pensons qu’il existe un besoin pour des solutions beaucoup plus prévenantes et artistiques que la réglementation habituelle à une seule dimension, en particulier du fait que le changement dans le monde entier actuel sur ordinateur est durable et influence les solutions monétaires dans une myriade de solutions. méthodes. À titre d’exemple, les gouvernements pourraient bien envisager d’accroître l’exposition aux taxes sur la valeur ajoutée (TVA) qui sont perçues à tous les stades de la chaîne d’importance. Plus la valeur ajoutée est élevée jusqu’au client final, plus le total de la TVA est élevé. Les organisations de commerce électronique numérique devraient accorder une importance particulière à la méthode de publicité en aidant un fournisseur à attirer un consommateur local ou en améliorant l’importance reconnue des derniers produits. L’amélioration du marketing et de la publicité devrait permettre d’améliorer les revenus des fabricants, Formation referencement naturel Lille d’entrer des redevances constantes et d’augmenter la TVA. Lorsque le gouvernement fédéral perçoit la taxe de vente au lieu de la TVA, votre acheteur final, et non les vendeurs ou peut-être les producteurs, paierait des frais plus élevés pour la valeur augmentée. De plus, le développement de la productivité marketing, du fait des entreprises de commerce électronique informatisées, doit augmenter les revenus des entreprises de quartier, en augmentant les impôts qu’elles dépensent. Donc, probablement, les taxes non compensées par les activités électroniques inconnues ne sont pas totalement perdues dans la méthode. Ce qui est nécessaire, c’est une nouvelle façon de diviser les bénéfices fiscaux en fonction de la ville, de la situation et des autorités fédérales. Nous admettons que les astuces ci-dessus ne permettraient pas de récupérer les revenus perdus en raison de l’utilisation réduite des terres et du chômage généré par la numérisation. Même dans ce cas, imposer le fardeau de ces déficits aux entreprises numériques ne serait pas simplement injuste mais réduirait également l’innovation. Cela pourrait ressembler à demander à un fournisseur de courrier électronique étranger de financer les cours d’assistance sociale destinés au personnel postal sans emploi. En somme, le développement des noms de domaine numériques au profit des noms de domaine numériques est monotone, irréparable et en accélération. Les entreprises se concentrent de manière significative entre les mains de deux leaders technologiques qui transféreront sans effort revenus et redevances dans le monde entier. Les autorités gouvernementales proches devraient donc faire preuve d’un peu plus d’innovation en adoptant certaines taxes équitables et efficaces et en s’accordant avec les conventions fiscales bilatérales..

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress