Sans Franck M

6 juillet 2019

La demi-heure la plus intense de ma vie

Filed under: Non classé — 100franckm @ 9 h 47 min

Pour autant que je le sache, j’ai toujours été fasciné par les avions de chasse. Ca a commencé alors que j’étais en primaire. Mes copains avaient toujours dans leurs poches leurs petites voitures. Ils en avaient des dizaines. Mais en ce qui me concernait, il n’y avait que les avions de chasse. Le plafond de ma chambrecroulait sous les maquettes qui y étaient accrochées. J’en avais toujours un ou deux dans mes poches. Et quand mes camarades m’invitaient à jouer aux petites voitures, je m’ennuyais au bout de quelques minutes et m’en allais retrouver mes avions. J’ai eu assez peu d’amis, en fait. :’) Je me comporte un peu mieux avec mes amis, mais cette passion-là est restée entière. Et mes petits avions sont aujourd’hui entre les mains de mon fils. Il était donc certain qu’un jour, j’embarque à bord d’un véritable avion de chasse pour un vol extraordinaire. Et c’est ce que j’ai fait samedi dernier, à bord d’un Mirage. Depuis le temps que j’y pensais que je craignais que ce vol ne soit pas à la hauteur. Que j’allais descendre de l’appareil et de me dire que c’était juste un rollercoaster amélioré. Mais je n’ai pas été déçu. Lorsque je suis sorti de l’appareil, en réalité, vol en avion de chasse j’étais l’homme le plus heureux du monde. Cette expérience s’est avérée encore plus démente que tout ce que j’avais imaginé. La pression des G était à la fois angoissante et ensorcelante. Il y a des moments où j’ai bien cru que j’allais tomber dans les pommes. Cette expérience était tellement intense, tellement surréaliste qu’en fait, j’ai hésité à rédiger de billet sur le sujet. Car il est clair que je serais incapable de vous décrire ce que j’ai vécu. Pour décrire ce qu’on ressent quand on passe sa combinaison de vol. Lorsqu’on entre dans le cockpit. Et lorsque, au premier break, on pèse soudain cinq fois son poids. Il n’y a aucun mot pour décrire une telle expérience. Mais il fallait tout de même que j’en parle. Ce jour-là que j’ai compris les avantages d’être adulte : cela permet de réaliser ses rêves de gosse. Comme celui de voler dans un Mirage. Retrouvez plus de renseignements sur l’organisateur de ce baptême en avion de chasse.

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress